Afin de vous proposer le meilleur service possible, Dr. Schär Institute utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. J’accepte

Plate-forme de connaissances sur les différentes pathologies liées au gluten à destination des professionnels de santé.

Dr. Schär Institute
Menu

Directives et publications : recommandations concernant le syndrome de l’intestin irritable

Directives concernant le syndrome de l’intestin irritable
Directives concernant le syndrome de l’intestin irritable
Le syndrome de l’intestin irritable et ses causes (SII ou en anglais IBS (irritable bowel syndrome)) font l’objet d‘études et de recherches un peu partout dans le monde.
Les causes du syndrome de l’intestin irritable et la prévalence font l’objet de nombreuses études un peu partout dans le monde. Quelques études se consacrent tout particulièrement aux pathologies associées. Des chercheurs de l’hôpital de la Charité à Berlin se sont penchés sur  „le régime sans gluten en cas de SII“, en abrégé RSII, et sur la corrélation avec une  sensibilité au gluten non coeliaque. En 2001, l’étude de Wahnschaffe et al. a tenté de déterminer le nombre de personnes souffrant de la maladie cœliaque parmi les patients SII, et de voir si l’on pouvait soulager les troubles de ces derniers par la mise en place d’un régime sans gluten. [1] La Société Nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE) a émis des conseils de pratique pour la prise en charge de ces patients. Elle contient entre autres des critères permettant de diagnostiquer un SII chez les adultes:

a) Troubles chroniques intestinaux persistants durant plus de trois mois (maux de ventre et ballonnements …), accompagnés de modifications du transit.

b) Les troubles sont tels que la qualité de vie du patient en est affectée et qu’il est amené à consulter un médecin.

c) Ceci ne vaut bien entendu que dans la mesure où aucun autre tableau clinique ne peut expliquer les symptômes.

Les directives s’appuient sur les critères de Rome-III. Les patients ne sont généralement pas en mesure de faire un lien évident entre les troubles ressentis et les intestins. Le diagnostic est essentiellement clinique et s’appuie en grande partie sur les informations données par les patients. La définition de Rome fournit une aide précieuse dans la mesure où elle a défini des critères objectifs et observables des troubles.
Sources
  1. WAHNSCHAFFE U, ET AL. Celiac disease-like abnormalities in a subgroup of patients with irritable bowel syndrome. Gastroenterology. 2001 Dec;121(6):1329-38.
www.drschaer-institute.com