Afin de vous proposer le meilleur service possible, Dr. Schär Institute utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. J’accepte

Plate-forme de connaissances sur les différentes pathologies liées au gluten à destination des professionnels de santé.

Dr. Schär Institute
Menu

Études actuels

Vous souhaités être toujours au courant de la recherche en matière de maladie cœliaque, sensibilité au gluten non cœliaque et alimentation sans gluten? Dans cette section vous trouvez les études et les articles les plus récents et intéressants sur ces thèmes. 
30.11.2017

Maladie cœliaque chez les nourrissons : les anticorps anti-peptides désaminés de la gliadine apparaissent en premier !

L’apparition de la maladie cœliaque (MC) dans la première année de vie est peu fréquente et le diagnostic peut être difficile en raison de la sensibilité sous-optimale des anticorps anti-transglutaminase tissulaire (tTG) à cet âge et des nombreuses autres causes possibles de malabsorption chez les nourrissons.

Lire plus...
30.10.2017
Attitudes et comportements alimentaires

Attitudes et comportements alimentaires désordonnés dans la maladie cœliaque

L’étiquetage des aliments, le coût relativement élevé des produits sans gluten et les difficultés à suivre un régime sans gluten hors du domicile influencent la vie des personnes souffrant de maladie cœliaque (MC).

Lire plus...
29.09.2017
microbiome l’allergie

Impact du microbiome sur l’allergie digestive

En face de l’augmentation constante des allergies dans les pays occidentaux l’hypothèse que l’altération du microbiote intestinal serait en cause est de plus en plus retenue par les chercheurs. L’observation d’un microbiote fécal altéré entre nourrisson allergique et non allergique a été constatée, mais est-ce la cause ou la conséquence de la maladie ?

Lire plus...
27.09.2017

Diagnostic correct entravé par d’autres problèmes sanitaires et sociaux prédominants

Un homme de 45 ans, M. X, a été orienté vers notre clinique de gastroentérologie axée sur la diététique depuis 2016, alors qu’il présentait des symptômes de ballonnements sévères, de flatulences, de douleurs abdominales, de diarrhées impérieuses, de borborygmes et un important manque d’énergie.

Lire plus...
05.09.2017
Association entre hépatite auto-immune (HAI) et maladie cœliaque (MC)

Association entre hépatite auto-immune (HAI) et maladie cœliaque (MC) : Le rôle d’une alimentation sans gluten dans le cadre d’une normalisation de la fonction hépatique : une étude de cas

Ce rapport décrit le cas d’un patient âgé de 50 ans atteint depuis longtemps d’HAI, soigné à l'azathioprine depuis 10 ans, qui avait été traité antérieurement pour des épisodes inflammatoires aiguës avec des transaminases élevées sans antécédents familiaux et sans abus d’alcool ou de drogues. 

Lire plus...
05.09.2017
La patiente, Madame X, avait 35 ans et était mariée avec deux enfants en bas âge. Elle travaillait à son compte, et dans le cadre de son activité professionnelle, elle effectuait souvent des déplacements assez longs. Avant d’être transférée dans notre cen

Rapport de cas : Symptômes fonctionnels en cas de maladie cœliaque traitée ?

La patiente, Madame X, avait 35 ans et était mariée avec deux enfants en bas âge. Elle travaillait à son compte, et dans le cadre de son activité professionnelle, elle effectuait souvent des déplacements assez longs. Avant d’être transférée dans notre centre spécialisé en maladie cœliaque et en sensibilité au gluten non cœliaque, la patiente avait consulté son généraliste pour des états d’épuisement et des symptômes gastro-intestinaux, notamment la diarrhée et des maux de ventre chroniques.

Lire plus...
19.07.2017
Patient with CD and Depression

La maladie coeliaque (MC) serait associée à des troubles psychiatriques chez l’enfant

La MC est une maladie auto-immune, dont la prévalence est de 1-2 % adultes et enfants confondus, déclenchée par le gluten chez des sujets génétiquement prédisposés, entraînant une atrophie villositaire intestinale.

Lire plus...
17.07.2017
Croissance du jeune enfant souffrant de maladie cœliaque

Croissance du jeune enfant souffrant de maladie cœliaque : une étude de cohorte

Le retard de croissance est une manifestation courante et précoce de la maladie cœliaque « classique » chez les enfants. Cependant, la majorité d’entre eux ne présente pas de troubles de la croissance à un degré suffisant pour pouvoir poser un diagnostic.

Lire plus...
08.06.2017

Densité minérale osseuse (DMO) réduite chez les enfants souffrant de maladie cœliaque détectée lors d’un dépistage.

Il a été constaté qu’une DMO réduite est présente au moment du diagnostic chez les enfants souffrant de maladie cœliaque cliniquement détectée et qu’elle s’inverse à l’instauration d’un régime sans gluten (RSG). 

Lire plus...
07.06.2017

L’autisme et l’alimentation sans gluten

Cet article fait le point des connaissances actuelles de l’incidence d’une alimentation sans gluten sur le syndrome autistique.

Lire plus...
10.05.2017

Moins de maladies cœliaques cachées, mais une éviction accrue du gluten malgré l’absence de diagnostic aux États-Unis : conclusions des enquêtes nationales sur la santé et la nutrition de 2009 à 2014.

Cet article présente des données probantes concernant l’utilisation du régime sans gluten (RSG) aux États-Unis. De nombreux rapports fondés sur les marchés font état d’une utilisation croissante du régime sans gluten à la fois dans l’industrie alimentaire et dans les groupes d’étude de marché. Ces rapports ont montré jusqu’à présent le recours accru au régime sans gluten d’après les ventes au détail et la croissance du segment sans gluten dans l’industrie alimentaire, mais ils ne donnent pas d’informations sur les utilisateurs finals.

Lire plus...
23.03.2017

Le régime « low FODMAP » : tout ce qui brille n'est pas or

Au sujet du traitement du syndrome de l'intestin irritable (SII), de nombreux lecteurs et lectrices auront entendu parler récemment du régime à faible apport en FODMAP (« Low FODMAP » en anglais). Techniquement ce régime alimentaire, très en vogue aujourd'hui, consiste à éliminer de la diète quotidienne un groupe de sucres peu absorbables et remarquablement fermentescibles, dont la présence peut être la cause d'une sécrétion excessive d'eau et de gaz dans le colon ayant pour conséquence  diarrhée, flatulences, ballonnement et douleurs abdominale.

Lire plus...
23.03.2017

Les variétés anciennes de blé plus riches en peptides immunogènes

Sans apporter de réponse définitive, une étude de digestion in vitro donne du grain à moudre dans le débat sur le rôle de la sélection variétale des blés dans la progression des maladies liées au gluten. Les variétés anciennes pourraient donner lieu à davantage de peptides responsables des réactions immunitaires pathologiques observées chez les personnes prédisposées.

Lire plus...
27.02.2017

Les recommandations concernant la prévention de la maladie cœliaque par L’European Society of Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition (ESPGHAN) ont été actualisées, suite à de nouvelles études

L’observation de la fréquence de la maladie coeliaque, (1 à 3 % de la population mondiale hors Sud-Est asiatique) a conduit, depuis 2008, le Comité de nutrition de l’ESPGHAN à émettre des recommandations quant à l’introduction du gluten ; il était donc conseillé de le faire entre 4 mois et 7 mois,  de préférence chez un nourrisson encore allaité par sa mère et ce pour prévenir le risque d’apparition de la maladie.

Lire plus...
27.02.2017

Existe-t-il un lien entre la sensibilité au gluten et le syndrome de tachycardie orthostatique posturale ?

Outre les symptômes classiques de la maladie cœliaque, des patients atteints de cette maladie rapportent souvent un certain nombre de symptômes extra intestinaux dont également ceux qui pourraient avoir un lien avec le système nerveux autonome, tels que des troubles du rythme cardiaque, des vertiges et des présyncopes (1–3).  Le type et le caractère de ce lien restent encore à éclaircir.

Lire plus...
30.11.2016

Réponse à long terme à un régime sans gluten comme preuve de la sensibilité au blé non cœliaque chez un tiers des patients atteints du syndrome du côlon irritable de type diarrhée et de type mixte

Le syndrome du côlon irritable (IBS) est un trouble fonctionnel du côlon courant qui est associé à un impact social et économique reconnu en raison d’une qualité de vie réduite et de niveaux élevés de temps non productifs liés à l’IBS. Les patients ont souvent soupçonné l’alimentation, mais l’allergie alimentaire classique est rarement la cause.

Lire plus...
15.09.2016

Lésions intestinales et activation immunitaire systémique chez les sujets signalant une sensibilité au blé sans être atteints de la maladie cœliaque

Certains individus rapportent un éventail de symptômes en réaction à l’ingestion de blé ou d’autres céréales contenant du gluten, sans présenter les marqueurs sérologiques ou histologiques de la maladie cœliaque (MC). Les termes « sensibilité au gluten non cœliaque » (SGNC) et « sensibilité au blé non cœliaque » (SBNC) sont utilisés indifféremment pour définir ce groupe d’individus.

Lire plus...
09.08.2016

Est-ce que les produits surgelés sont vraiment bons ?

Les produits surgelés sont synonymes de sécurité hygiénique, respectent la valeur nutritive d’origine des ingrédients et représentent la meilleur méthode de conservation possible des propriétés qualitatives. Une gamme variée de produits surgelés a de nombreux avantages. D’autant plus dans une famille avec une ou plusieurs personnes atteintes par la maladie cœliaque dont les deux parents travaillent par exemple. C’est alors de plus en plus difficile de préparer des plats équilibrés, hauts en couleurs et diversifiés. Souvent, ce sont toujours les mêmes plats au menu. Cependant, la diversité est le b.a.-ba d’une alimentation équilibrée.

Lire plus...
08.08.2016

Communication entre cerveau et intestin

Notre tube digestif (TD) est doué d’autonomie mais il communique avec notre cerveau selon une relation bidirectionnelle. Cette communication se fait par l’intermédiaire du système nerveux autonome (SNA), représenté par les systèmes sympathique et parasympathique, systèmes mixtes comprenant des afférences et des efférences, et par les organes circumventriculaires, situés en dehors de la barrière hématoencéphalique. Le nerf vague, principal représentant du système parasympathique, est un nerf essentiellement sensitif (90 % de fibres afférentes) qui intervient la plupart du temps dans des conditions physiologiques compatibles avec ses fonctions végétatives. Il a également des propriétés anti-inflammatoires par activation de l’axe corticotrope (via ses afférences) et par la voie cholinergique anti-inflammatoire (via ses efférences). Le système nerveux sympathique a classiquement un effet antagoniste sur le système parasympathique à l’origine d’une balance sympathovagale équilibrée en temps normal.

Lire plus...
28.06.2016

Regime sans gluten et index glycemique

Selon le PNNS (Programme National Nutrition Santé), « l’état nutritionnel est un déterminant majeur de l’état de santé » et, ce, avec ou sans pathologie. Les personnes au régime sans gluten doivent également suivre ces conseils afin de rester en bonne santé le plus longtemps possible. L’une de ces préconisations est de consommer des aliments à « index glycémique bas ».
Après un rappel de ce concept de plus en plus documenté, de ses applications possibles et de ses limites, nous verrons comment un régime sans gluten peut intégrer ces préceptes.

Lire plus...
15.06.2016

Alimentation végétarienne et maladie coeliaque

Comme on le sait, le principe de l’alimentation végétarienne exclut toute sorte de viande et de poisson tandis que l’alimentation végane exclut quant à elle, non seulement la viande et le poisson mais aussi tous les autres produits alimentaires d’origine animale tels que les produits laitiers et les œufs. Les raisons les plus souvent citées par les personnes ayant choisi ces formes d’alimentation sont la santé, l’éthique, la religion, la protection de l’environnement et le budget. Le passage à l’alimentation végétarienne/ végane progresse même dans des groupes de population avec des besoins nutritionnels spécifiques comme par exemple les enfants, les adolescents, ou chez des personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Lire plus...
07.06.2016

Le ventre, miroir de nos angoisses

Les troubles intestinaux (douleurs, ballonnements, diarrhées…)  sont dans les premières causes de consultation chez le médecin et souvent ces symptômes sont le signe d’un stress psychologique. Cet article explique avec précision et schéma, les liens hormonaux et nerveux entre le tube digestif et le cerveau, comment le stress peut provoquer de telles inflammations et donne aussi des pistes pour en limiter les effets néfastes.

Lire plus...
03.06.2016

Anémie et maladie cœliaque chez l’enfant : liens entre les données cliniques et histologiques, et la réponse à une alimentation sans gluten

La maladie cœliaque est l’une des plus fréquentes maladies gastro-intestinales qui se manifeste dès l’enfance. L’une des comorbidités , assez souvent observée en cas de maladie cœliaque non traitée chez l’enfant, est l’anémie ferriprive. Même une anémie légère ou subclinique peut avoir des effets négatifs sur la santé, car elle prédispose à des troubles du développement cognitif, psychomoteur et immunitaire. Cette étude rétrospective a analysé et comparé de nombreuses données cliniques, histologiques et sérologiques,  ainsi que la réponse à une alimentation sans gluten chez l’enfant, avec et sans anémie au moment du diagnostic de la maladie cœliaque

Lire plus...
09.05.2016

Efficacité d’une alimentation sans gluten chez des patients atteints du syndrome du côlon irritable diarrhée dominante (IBS-D) ignorant leur statut HLA-DQ (génotype HLA-DQ2/8)

Le sous-type IBS-D est le sous-type prédominant dans la pratique clinique et représente presque un tiers de tous les cas d’IBS. Des études scientifiques ont montré que 84% des patients atteints d’IBS pensent que certains aliments déclenchent leurs symptômes gastro-intestinaux, et qu’un patient sur quatre désigne les aliments contenant du gluten comme élément déclencheur de ces symptômes. Ces observations sont à l’origine de la nouvelle entité clinique « sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC) ». Cependant, la SGNC reste un sujet controversé car il a été prouvé que les symptômes d’IBS peuvent aussi être déclenchés par des éléments nutritifs sans gluten (y compris les FODMAPs) et non seulement par des aliments contenant du gluten.

Lire plus...
08.04.2016

Diagnostic de la sensibilité au gluten non cœliaque (SNGC) chez des patients avec des symptômes gastro-intestinaux fonctionnels

La sensibilité au gluten non cœliaque (en bref : sensibilité au gluten ou SNGC) est une maladie gastro-intestinale fonctionnelle caractérisée par des symptômes gastro-intestinaux et extra-intestinaux qui apparaissent après avoir consommé des aliments contenant du gluten. Les tests sanguins et les analyses histologiques actuellement disponibles ne permettent pas de diagnostiquer une SNGC avec certitude. C’est pourquoi, le procédé de diagnostic SNGC est en premier lieu basé sur la réponse positive à une alimentation sans gluten lorsqu’il n’y a ni maladie cœliaque ni allergie au blé.

Lire plus...
www.drschaer-institute.com